Essai du Look 795 Blade RS Disc

Rédigé par :

Publié le , Mis à jour le

Découverte du Look 795 BLADE RS, un vélo aéro développé en prenant soin d'obtenir un rapport poids-rigidité performant. Nous l'avons testé pour vous dans sa version à disques.

Pour succéder aux modèles 795 Light et Aérolight, la firme Française est revenue à un modèle plus conventionnel et moins exigeant. Après avoir essuyé les revers des innovations de vélos sûrement un peu futuristes on nous propose une nouvelle version sans les audacieux étriers V-brakes de l'aérolight, le pédalier Z3, la potence inclinable qui se fond dans le prolongement du tube supérieur ou bien encore la tige de selle intégrée. Les ingénieurs ont également retravaillée la géométrie avec un cadre plus court et un triangle arrière 3S Design dans le but d'optimiser la traction pour transférer un maximum de puissance vers la route en favorisant un mouvement vertical amenant plus de confort tout en conservant une grande une grande rigidité latérale. Les haubans sont plus longs et incurvés tout comme la fourche qui gagne en rigidité et en maniabilité.


Fiche technique

Le modèle fourni pour le test est le 795 Blade RS Disc en coloris ProTeam Black Glossy. La finition du cadre est de bonne facture avec un liséré "Mondrian" pour la petite touche historique toujours appréciée et un logo LOOK, signature du fabricant. La peinture brillante est du plus bel effet et facilite l'entretien. L'ensemble reste sobre mais souligne une géométrie plus traditionnelle certes mais sportive et racée. Le slopping est plus modéré.

Ce vélo disponible en 5 tailles allant du XS au XL utilise un alliage de quatre fibres de carbone différentes pour maximiser tous les paramètres de la performance avec une même rigidité pour chaque taille de cadre garantissant un comportement identique à toutes les morphologies. Il fait encore la part belle à l'aérodynamisme avec une potence plate déclinée en 6 tailles (de 80mm à 130mm) indissociable du cadre en raison de la forme particulière du pivot. Elle est associée au cintre carbone Aéro ADH 2 de forme compacte mais très large sur sa partie supérieure que l'on pourra remplacer par un modèle différent s'il ne convient pas. La tige de selle garde un profil aéro mais n'est plus intégrée comme auparavant et donc n'est plus à recouper pour mettre à la position de chaque utilisateur. Elle existe en 4 versions pour choisir ses réglages de recul (de 54mm à -6mm) et permet d'obtenir plusieurs angulations (71.8-73.8-76.3-78.4). Le serrage est parfaitement intégré. A l'arrière de la tige de selle Look a prévu deux pas de vis pour fixer un porte bidon version triathlète. Petit bémol concernant ces deux filetages, pas très esthétique, difficile à protéger des projections et à nettoyer.

Tous les périphériques sont fournis par LOOK pour une belle homogénéité. L'easy Routing a corrigé l'intégration des câbles des anciens modèles qui présentaient des angles très courts et provoquaient des points durs sur la direction et avaient la fâcheuse tendance à cisailler les gaines. Le routage apparent sous le cintre passe désormais au niveau des bagues fendues sous la potence pour une installation et une maintenance plus aisée. La fourche a gagné en rigidité et le boîtier au standard BB386 reste toujours aussi performant. Le tube diagonal de forme carré et les haubans épurés avec les étriers à disques donnent une allure plus discrète au vélo mais aérodynamique et sportive. Côté équipement, un groupe Shimano Ultegra DI2 et des roues carbone Vittoria Elusion assurent la fiabilité. Ces dernières avec un profil de 42mm sont polyvalentes et permettent un montage Tubeless. Elles pèsent tout de même 1736gr. Au niveau des serrages de roues, c'est le système d'axes traversants Mavic Speed Release, avec une patte de fourche ouverte côté blocage facilitant l'engagement ou la sortie de la tige et de la roue. L'axe reste sur le moyeu et le blocage dynamométrique assure un couple identique et sécurisé à chaque serrage. Les pneus Hutchinson Fusion 5 Performance ont du grip et une bonne résistance à l'usure et aux coupures. En section de 25mm ils sont confortables.


Test terrain

Il est temps d'aller vérifier si son tempérament est à la hauteur de l'image qu'il dégage. Dans les mains, cette version à disques semble un peu lourde avec ses 7,4kg mais après quelques coups de pédales ce sentiment fait place à une certaine facilité de déplacement. La sensation d'une grande motricité invite à rajouter du braquet sans avoir l'impression de passer en force. On sent le 795 Blade RS Disc très stable et on ne tarde pas à trouver rapidement un bon rythme de croisière.

Le cintre compact permet de tenir assez facilement une position basse pour profiter pleinement de la vitesse gagnée. Impossible de prendre en défaut le boîtier à pleine puissance sur un sprint et en relance l'énergie passe directement sur la roue arrière qui reste collée à la route. Du pur bonheur ! Seul le poids des roues Vittoria Elusion vient contrarier un peu la tonicité du vélo. Solides, elles manquent néanmoins un peu de réactivité. Le train de roulage en Hutchinson Fusion 5 Performance est confortable en 25mm, l'adhérence est au rendez-vous. Aucune entaille ni usure prématurée ne sera constatée sur la durée du test.

Ce 795 Blade RS Disc est vraiment fait pour rouler vite en conservant un confort certain même à grande vitesse, il passe aisément les profils vallonnés et garde une maniabilité irréprochable. On se sent en sécurité car il reste facile à piloter en gardant beaucoup de précision. Cette qualité n'est pas nouvelle chez LOOK. Pour la haute montagne et les cols longs à forts pourcentages le poids de cette version à disques reste la seule restriction qui ne peut pas être imputée au cadre lui-même. Ce dernier laisse entrevoir de belles qualités sur tous les terrains sous réserve d'un choix de montage différent.

Le poste de pilotage avec une nouvelle fourche et le cintre carbone Look ADH2 profilé se montre très rigide. On peut tirer sur le cintre, le vélo fait bloc. Par contre la largeur de la partie plate ne conviendra pas à tout le monde et la prise en main n'est pas évidente même si on peut changer légèrement l'inclinaison contrairement à un combo cintre/potence intégrés. Ce réglage reste limité pour garder l'effet aérodynamique mais aussi esthétique de ce matériel. Sinon la seule solution reste le remplacement par un modèle plus classique rendu possible par une partie centrale restée ronde avec un diamètre standard de 31.8mm. A noter que ce cintre permet une intégration partielle des câbles et avec sa forme apporte une touche visuelle indéniable à l'ensemble. Il est livré avec un support compteur que l'on pourra changer pour un autre modèle car il se fixe sur la partie ronde. Le nouveau routage des gaines a supprimé les points durs du 795 light, la direction reste mobile.

Je ne m'étendrai pas sur le groupe Shimano Ultegra DI2 tant il est plébiscité dans le monde du cycle pour sa fluidité et sa fiabilité et que l'on retrouve ainsi sur de nombreux montages permettant de rouler sur une transmission de haut niveau en maitrisant le prix final du vélo. Les freins hydrauliques à disques sont efficaces mais pas plus qu'un bon matériel à patins sur le sec. En conditions humides ils permettent de garder la même qualité de freinage, c'est sécurisant. Personnellement je n'aime pas le petit frottement des plaquettes sur le disque dans les longues descentes lorsqu'on "tape" dans les freins. Les freins chauffent, les plaquettes s'écartent mal et après avoir relâché le levier lors de grosses relances, ce bruit s'invite. Un vilain défaut, surtout que ce sont les disques qui pénalisent le poids global du vélo.

L'assise de la Selle Italia SLR Light Flow est confortable pour une selle typée compétition et en adéquation avec l'esprit du 795. Les portes-bidons fournis sont en carbone et conçus par LOOK. Très légers, ils offrent un maintien incroyable, trop peut-être même car du coup ils rendent l'engagement ou la sortie des bidons assez difficiles. Ils réclament beaucoup d'attention lors de la manipulation. L'accès à l'interface DI2 s'effectue directement sur le tube diagonal, Look a abandonné la trappe pas toujours pratique d'utilisation du précédent modèle.

En conclusion, la tentation de faire un comparatif avec l'ancienne version (le 795 light ou aérolight) était grande. Peut-être moins d'innovations pour ce 795 Blade RS Disc mais une fiabilité sans aucun doute retrouvée tout en gardant l'esprit aéro. Les qualités dynamiques du cadre sont évidentes. LOOK maitrise la conception du cadre carbone et apporte toujours autant de soin à la finition des ses produits. Avec ce nouveau modèle on retrouve une géométrie moins novatrice mais aussi moins exclusive pour un vélo aéro très polyvalent selon l'équipement choisi. Le montage et l'entretien s'en retrouvent facilités comme pour la tige de selle par exemple qui est redevenue classique ou encore le routage des câbles ou la manipulation des roues à disques. Le 795 Blade RS a permis à LOOK de corriger certaines imperfections pour un vélo plus accessible.

Fiche technique
Look 795 Blade RS Disc
Tailles : XS au XL
Poids : 7,4kg en taille M
Tarif : 6 799€