Canyon finde saison 2018

6 conseils pour diminuer vos risques de crevaisons à vélo !

Thémacycle : Pneu vélo

Rédigé par :

Publié le , Mis à jour le

A vélo, la crevaison fait partie intégrante des petits incidents mécaniques pouvant arriver au cycliste. Rien de bien grave, mais voici quelques conseils pour diminuer le risque de crevaison à vélo de route !

Image du dossier 6 conseils pour diminuer vos risques de crevaisons à vélo !

Est-il possible d'éviter les crevaisons ? En vérité, pas vraiment, mais il y a certaines choses que vous pouvez faire ou certains comportements à adopter pour essayer de minimiser cette possibilité.

Avoir des pneus en bon état !

Pour les pneus avec chambres à air, la protection de celles-ci vient du fait d’un pneu solide et en bon état. En effet, si celui-ci est en usure prononcée, il y a bon nombre de chance d’augmenter le risque de crevaison au passage sur des petits silex ou cailloux.

A lire : Pneu vélo à chambre à air

Certains pneus ont des indicateurs d'usure (petits trous). Vérifiez-les régulièrement, surtout si vous faites beaucoup de kilomètres chaque semaine, pour vous assurer que vous ne roulez pas avec des pneus usés.

De surcroit un pneu coupé peut laisser passer la chambre à air et faire ainsi éclater celle-ci. Basique comme conseil me direz-vous, mais j’ai déjà vu cette situation plus d’une fois dans les pelotons !

Limiter les crevaisons à vélo

Montez correctement la chambre à air à l’intérieur du pneu !

C’est une des erreurs les plus fréquentes du cycliste ! Que ce soit le pincement d’une chambre à air au montage ou bien un petit objet coupant resté à l’intérieur du pneu. Vous remontez, gonflez, roulez et hop deuxième crevaison !

Guide : Conseils pour choisir et entretenir ses pneus de vélo

Après une crevaison, cherchez d’où vient le problème. Retirez le silex ou autre élément du pneu. Passez votre doigt à l’intérieur du pneu pour vérifier. Utilisez une pince à épiler pour retirer tous les objets incrustés dans le pneu et jetez-les dans la poubelle. Si de grands trous sont laissés vacants, prenez de la superglue et remplissez soigneusement le trou pour finir un pneu encore peu usagé !

Lorsque vous remontez le pneu :

  • Faites attention à ne pas endommager la chambre avec un démonte pneu !
  • Une fois les chambre et pneu en place, gonflez très légèrement la chambre à air, puis faites tourner la roue en prenant soin de vérifier que les lèvres du pneu ne pincent pas la chambre à air contre la jante.
  • Répétez l’opération de l’autre côté de la jante.
  • Gonflez à pression recommandée écrite sur les flancs du pneu.

A lire : 10 critères pour choisir son pneu de vélo

Changez vos chambres à air

Les modèles de chambres à peuvent varier énormément. Des chambres à air en latex ultra légères aux chambres à air en butyle épais. Les tubes de butyle sont plus communs, mais ils ne sont pas tous faits pareil.

Les modèles réguliers utilisent couramment du caoutchouc de 1mm d'épaisseur, mais les versions super légères peuvent réduire l'épaisseur de caoutchouc à 0,6mm, mais avec le poids réduit, il y a un risque plus élevé de perforation.

A consulter : Chambre à air vélo : Connaitre, choisir et acheter !

Néanmoins, certaines marques affirment que les chambres à air en latex peuvent prévenir les perforations, car le matériau peut se déformer autour d'un objet pointu. Difficile de se faire un avis, car difficile à tester/reproduire sans un banc test précis.

Ce qui est généralement le cas, c’est que les chambres à air en latex perdent de la pression et nécessitent une remise sous pression régulière. Ils sont également plus chers ! Le surcoût à l’achat ne se justifie donc pas vraiment !

Maintenez une bonne pression !

En effet, un pneu avec une pression trop basse voit son potentiel de crevaison plus élevé sur des pincements de chambre à air. Trous, passages à niveau, nids de poule, cailloux, …

A lire : Quelle pression dans les pneus de vélo ?

Un pincement se voit rapidement sur une chambre à air. En effet cela ressemble à une morsure de serpent sur la chambre, deux trous bien nets, c’est très significatif !

La pression maximale des pneus sera imprimée sur la paroi latérale du pneu. Ne dépassez pas cette valeur. Attention, la pression maximale, n’est pas la pression maximale !

Si vous n'avez pas de jauge de pression, appuyez fermement sur le pneu avec deux pouces. Vous pouvez ainsi dire assez facilement si elle est trop molle à cause de la déformation du pneu.

Guide : Choisir une pompe à pied pour le vélo

Limiter les crevaisons à vélo

Adoptez les pneus tubeless !

Parmi les nombreux avantages du pneu tubeless, il y celui de diminuer les risques de crevaison. D’une part car il n’y a plus de chambre à air qui peut être pincée à l’intérieur et ensuite car le pneu tubeless contient du liquide préventif de crevaison. Celui-ci se diffusera dans le trou potentiel en cas de verre, épine ou silex.

S’équiper en pneu tubeless nécessite néanmoins de s’équiper avec des jantes spécifiques prévues à cet effet. Des rainures internes sur la jante pour un meilleur maintien des lèvres du pneu et une étanchéité accrue. De surcroit les jantes sont un peu plus lourdes du fait d’un surplus de matière. Beaucoup de nouveaux vélos sont désormais livrés avec des jantes Tubeless Ready ! Des valves spécifiques sont nécessaires.

Guide : Pneus vélo tubeless : Les raisons pour acheter et adopter !

Choisissez votre ligne sur la route

Évitez de rouler sur du gravier ou d'autres débris sur la route et évitez absolument de rouler sur du verre brisé. Evitez de traverser les flaques d'eau si possible, au cas où ils cacheraient des nids de poule. Ne roulez pas sur le bord extrême de la route, car c'est là que la plupart des débris qui pourraient perforer un pneu que les voitures qui passent ont tendance à pousser tout le gravier, le gravier, les silex et les épines jusqu'au bord de la route.

On visualise souvent très nettement une petite ligne de gravier sur la droite. Évitez cette zone de quelques centimètres pour poser vos roues !

Limiter les crevaisons à vélo

Jours de pluie, risques de crevaison accrus !

Vous remarquerez peut-être que vous avez de crevaisons sous la pluie. C'est parce que la pluie agit comme un lubrifiant et aide le silex et le verre à couper à travers le caoutchouc d'un pneu. L’eau ruisselante ramène également toute sortes de petits objets sur la route.

Jours de froids, crevaisons en masse

Ces débris ramenés par la pluie gèlent tout simplement sur le bord de la route. Il suffit que les silex soient pointés vers le haut pour être une véritable source de crevaison. Optez pour des formats de pneus « all season » chez les constructeurs pour l’hiver. Ils sont bien plus résistants !

C'est cette combinaison de pluie et de débris sur la route qui explique pourquoi vous avez tendance à avoir plus de crevaisons en hiver.

Ne jamais parler de crevaison !

Ne faites pas le malin à exprimer aux copains le fait que vous n’avez encore pas crevé cette saison. Le mauvais sort s’attire vite !

Restez à la maison, limite le risque de crevaison ! Si vous êtes arrivez jusqu’à la fin de cet article sans être crevé, vous méritez un peu d’humour avec ce jeu de mot offert par mes soins ! C'est gonflé et c’est cadeau ! Bonne route !

Pneu vélo : Où acheter ?

>> Vous pouvez commander votre matériel ou équipement chez notre partenaire

Besoin d'une tenue de vélo ?

Informations, conseils et tests pour choisir et acheter vos vêtements vélo : cuissard, maillot, collant, veste, chaussettes, ...

Notre équipe vous aide pour s'équiper selon les saisons.

Comment choisir une selle de vélo ?

Selle vélo

Largeur, forme, rembourrage, flexibilité de la coque, rendement,

Nombreux sont les critères à étudier pour acheter la selle de vélo qui convient le mieux à la morphologie du cycliste.

Choisir des roues de vélo !

Comment choisir des roues de vélo ?

Cyclosportif ou coursier, routes vallonnées ou montagne, faire le bon choix parmi toutes les offres de roues !

Comment choisir des roues de vélo ?